Rechercher
Close this search box.

Libérer notre potentiel : Créer des possibilités d’emploi pour la main-d’œuvre du Québec

Date de l'événement

31 mai - 1er juin 2023
La conférence comprenait des présentations et des ateliers sur le contexte actuel de l’employabilité au Québec

Pour créer des voies d’accès à l’emploi fécondes et augmenter l’employabilité des anglophones du Québec, il faudra se mobiliser collectivement.

Du 31 mai au 1er juin 2023, des intervenant·e·s et des parties prenantes du gouvernement du Québec, de l’enseignement postsecondaire, des services d’employabilité et du milieu communautaire se sont réuni·e·s au Palais des congrès de Montréal dans le cadre d’une conférence intitulée « Libérer notre potentiel : Créer des possibilités d’emploi pour la main-d’œuvre du Québec »

Joignez-vous à nous le 31 mai et le 1er juin 2023 au Palais des congrès de Montréal pour la première édition de la conférence annuelle sur l’employabilité intitulée Libérer notre potentiel. Cette conférence est organisée par le Consortium des cégeps, collèges et universités d’expression anglaise du Québec, la Table ronde provinciale sur l’emploi (PERT) et le Réseau de Développement Régional.

La conférence comportera des présentations et ateliers sur l’état de l’employabilité au Québec et rassemblera des décideurs politiques, des chercheurs et des intervenants issus des domaines de l’emploi et de l’éducation postsecondaire ainsi que du secteur communautaire.

Organisée par le Consortium des cégeps, collèges et universités d’expression anglaise du Québec, la Table ronde provinciale sur l’emploi (PERT) et le Réseau de développement régional (RDR), cette conférence de deux jours a exploré ces trois questions :

  • Comment libérer le potentiel économique de la communauté anglophone du Québec?
  • Quels types de services d’emploi faut-il créer et offrir?
  • Comment l’écosystème de la formation professionnelle doit-il évoluer pour que s’améliore l’employabilité de la communauté anglophone?

Nos spécialistes et conférencier·ère·s ont exposé leurs points de vue lors de tables rondes et de séances axées sur les sujets suivants :

  • Dernières données du recensement 2021 sur l’emploi des anglophones
  • Meilleures pratiques en matière de prestation de services d’emploi et d’accessibilité pour les anglophones
  • Accessibilité des services d’emploi et possibilités économiques en région
  • Stratégies pour accroître la représentation des anglophones dans la fonction publique québécoise
  • Initiatives novatrices en matière de perfectionnement et d’apprentissage expérientiel

Le Consortium a eu l’occasion de mettre en lumière ses recherches et ses activités visant à trouver des solutions à la sous-représentation de longue date des anglophones dans la fonction publique québécoise. Il a aussi présenté des initiatives interinstitutionnelles Compétences pour réussir et Apprentissage expérientiel vouées à mieux arrimer l’éducation postsecondaire au marché du travail, et ce, afin de créer des possibilités d’emploi pour les personnes diplômées des établissements d’enseignement d’expression anglaise au Québec et de faire en sorte que celles-ci demeurent dans la province.

Le discours d’ouverture a été prononcé par Graham Carr, recteur et vice-chancelier de l’Université Concordia.

Pour en savoir plus, consultez le programme de la conférence en cliquant ici.

« Les établissements d’enseignement d’expression anglaise ont pour priorité de montrer que nous faisons partie de la solution – et que nous souhaitons en faire partie encore davantage – quand il s’agit de répondre à cette double priorité : mettre au premier plan le caractère francophone du Québec et former les talents de la main-d’œuvre de demain. »

“Nous voulions nous concentrer sur ce que nous pouvons faire de plus, et de mieux, afin de nous assurer que les diplômés de nos établissements aient les aptitudes nécessaires pour réussir et pour rester au Québec une fois leurs études terminées. »

« Pour réussir, les collèges et les universités doivent penser et agir hors des sentiers battus, en nouant des partenariats avec divers acteurs : entreprises, gouvernement, institutions publiques, organismes sans but lucratif. Le tout dans le but non seulement de mieux comprendre l’évolution des dynamiques et des besoins du marché du travail, mais aussi de créer pour les étudiant·e·s des possibilités bien réelles qui les encouragent à parfaire leurs compétences pendant leurs études. Pour les collèges et les universités d’expression anglaise, le succès impliquera aussi d’œuvrer consciemment à créer un terrain propice pour que les étudiant·e·s embrassent la langue et la culture qui caractérisent le Québec. Si nous pouvons amener tous ces groupes à collaborer, tous secteurs confondus, imaginez le potentiel que nous pourrions libérer en préparant la relève à aider le Québec à bâtir une culture et une économie solides et résilientes. »

  • Discours de clôture – Graham Carr, recteur et vice-chancelier de l’Université Concordia (1er juin 2023)

Envie d'y assister ?

Veuillez suivre le lien pour vous inscrire

Événements récents

11-16 août, 2023

Bishop’s Forum

Samedi, le 24 février 2024

Forum d’un jour de l’Université Bishop’s – 1ère édition

9 novembre, 2023

Symposium sur les compétences